lundi, avril 30, 2007

Universalité et spécificités.

Ce poste était au départ un commentaire sur une note de notre ami Téméraire.
J'ai jugé par la suite utile de l'inserer comme note à part entière.
La modernité, les droits de l’homme dans leur acceptation universelle ne doivent évidemment pas dénaturer les spécificités de chaque peuple au nom de l'universalité.
Imaginez un groupe d'individus vivant en paix et en harmonie quelque part dans ce vaste village qu'est le monde.
Ce groupe a, de par ses spécificités culturelles des pratiques (ou des interdits) qui peuvent paraitre contraires aux concepts dits universels des droits humains mais qui n'empêchent pas ce groupe de vivre en paix.
Au nom de l'universalité, un juriste londonien (j’ai dit londonien par hasard ) débarque chez ce groupe pour leur dire ; Messieurs Dames, votre mode de vie n'est pas conforme avec la modernité et avec le concept universel des droits humains. Vous devez modifier vos règles sociales afin qu'elle soient en conformité avec le model universel.

Ma question est la suivante : l'intervention de ce Monsieur, qui peut être par ailleurs de bonne intention fera-t-elle plus de bien ou plus de mal à ce groupe?
Ma réponse est : certainement beaucoup plus de mal que de bien.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

hi citizen
cela depend de ce que tu appelle modernite.la modernite ne peut en aucune facon par exemple cohabiter avec la torture!!! on le faisait au moyen age mais en 2007 exclusion des femmes,torture,
absence des droits de l'homme...
sont des pratiques sociales hors
modernite et le "londonien" aura
raison,si telles sont leurs specificites sociales.

Téméraire V5.0 a dit…

@Anonyme : je ne pense pas que tu as pris le bon exemple, il y a des pratiques qui sont rejetées d'offices des peuples les plus primitifs de la planète.

@Citizen : La civilisation à apporté aux Indiens d'Amérique la mort, la dévastation et même l'extermination de certains peuples.

Anonyme a dit…

re hi citizen
@temeraire:il ne s'agit pas de peuples aneantis par les colons u.s
espagnols,francais,anglais tu te trompes de sujet.il s'agit de modernite,laisse tomber macias guy des cars la starac,tolkien et cie.
lis voltaire rousseau tocqueville et kant tu pigeras que la modernite c'est la lutte contre l'arbitraire
les prejuges et c'est la raison comme norme sociale

CITIZEN a dit…

@ ANONYME : Je ne vois pas cher ami où tu as pu lire dans mes propos que je défende la torure ou n'imorte quel autre traitement dégradant pour l'être humain au non d'une quelconque spécificité.
La torure n'est pas inhérente à la culture arabo-musulmane. Les camps de concentrations , le Bucher et l'Inquisition seraient ils des spécificités chrétiennes? Bien sur que non.
Si des hommes ont pu commettre à travers les âdges et en differents lieux les pires atrocités, ceci que n'engage que la resposabilté de ses hommes

CITIZEN a dit…

@ Téméraire : pour une fois on n'est pas d'accord là.
A ta place j'aurais dit ''les crimes commis au nom de la civilisation ont apporté aux Indiens d'Amérique la mort, la dévastation et même l'extermination de certains peuples'' au lieu de ''La civilisation à apporté aux Indiens d'Amérique la mort, la dévastation et même l'extermination de certains peuples''.

SWORDEDDINE a dit…

@Citizen: ta noteest très pertinente et parle d'elle même, nul besoin d'exemple, mais le pire c'est que le monde civilisé comme ils se nomment, se sont choisi entre eux, se sont auto-proclamés modèle universel et ont timposé leur mode de vie par les armes partout où ils vont. D'ailleurs pourquoi revenir autant en arrière, les USA apportent encore une fois leur civilisation nommée démocratie en Iraq et le résultat est le même sauf que les médias cette fois sont présents!!