lundi, décembre 31, 2007

كل عام وأنتم بخير

Mes souhaits de bonheur, de santé et de prospérité pour tous.

HAPPY NEW YEAR.

jeudi, décembre 27, 2007

Liban : Le cas du Général Aoun.

J'avais déjà parlé du général Michel Aoun dans une note précédente. Si je reviens à la charge aujourd'hui, c'est pour illustrer par une vidéo les contradictions de ce leader. Changer de positions est assez habituel chez un homme politique. Prêcher une chose et son contraire relève cependant du domaine de la Psychiatrie.

lundi, décembre 24, 2007

Le 24 décembre 2003 : Deuxième bébé Citizen.

Un peu moins de 4 ans après Aziz, c'est Ferioula qui est venue apporter sa contribution à notre bonheur.

Le 24 juillet 2006.
Le 23 décembre 2007.

jeudi, décembre 20, 2007

lundi, décembre 17, 2007

Les quatre étapes de la vie.

Pornographie sur le Web. Quelques chiffres.

4,2 millions sites pornographiques affichant 420 millions de pages sont répertoriés à ce jour dans le monde, soit 12% du contenu total du Web.
Chaque jour, les différents moteurs de recherche enregistrent 68 millions de requêtes de sujets à caractère pornographique, soit 25% du total des requêtes sur ces moteurs de recherche.
2,5 milliards d'e-mails à contenu pornographique sont échangés quotidiennement (8% du total des e-mails).
1,5 milliards de téléchargements mensuels, soit 35% du total concerne le contenu pornographique.
La pornographie génère 4,9 milliards de dollars de ventes mensuelles sur Internet.

Chaque seconde, 3075,64 $ sont dépensés dans la pornographie.
Chaque seconde, 28258 internautes affichent une page à contenu pornographique.
Chaque seconde, 372 internautes tapent des termes de recherche pornographique dans les moteurs de recherche.
Chaque 39 minutes : une nouvelle vidéo pornographiques est en train de naître aux seuls États-Unis.

Source et plus de détails.

mercredi, décembre 12, 2007

Le Sexe et la Vue.

Si vous arrivez à lire ce qui est écrit ci-dessous c'est que tout est normal !
Sinon éloignez vous de l'écran jusqu'à pouvoir lire le texte...

lundi, décembre 10, 2007

IRAN - USA : Le paradoxe.

La guerre américaine que les initiateurs ont voulu illimitée dans le temps et dans l'espace, et qui avait comme objectif déclaré l'éradication du terrorisme a eu à ce jour l'effet inverse. L'opinion publique des pays arabo-musulmans s'est radicalisée. Le monde n'a jamais été moins sûr et la menace terroriste n'a jamais été plus grande.

L'autre grand paradoxe de la politique américaine sous l'administration Bush est d'avoir débarrassé l’Iran, autre pilier de "l'Axe du Mal" et pire ennemi des États Unis" de ses deux grands rivaux dans la région : le régime baasiste de Saddam Houssein en Irak et celui des Talibans en Afghanistan.
Je ne connais pas de précédents dans l'histoire où un rival aura rendu autant de services à son principal ennemi. "Nous avions trois ennemis dans ce monde, l'Amérique "le Grand Satan", les Talibans et Saddam Houssein. L'ironie, c'est que le premier nous a débarassé des deux autre".
Ces propos ont été tenus par un diplomate iranien en 2003 après l'invasion anglo-américaine de l'Irak.
La nouvelle équation géostratégique ainsi créee a fait de l'Iran l'acteur principal de la région et l'élément incontourbale dans le règlement de tout conflit.
Les scènes irakienne, libanaise et palestinienne sont passées de facto sous son contrôle direct ce qui n'est pas pour plaire aux grands pays arabe de la région, Arabie Saoudite en tête.
Les conférences récemment tenues aux États Unis (Annapolis) et à Bahrein ne seraient probablement rien d'autre qu'une tentative américaine de rectifier le tir et d'isoler l'Iran.

mercredi, décembre 05, 2007

Hached tel que je l'ai connu.

Je ne l'ai vu pour la première fois qu'en 1949, à mon retour d'Egypte. Nous nous sommes rencontrés de loin en loin, au hasard de nos réunions publiques, de nos tournées de propagande ou lorsque j'étais parfois invité dans le local de l'UGTT à l'occasion de quelques festivités.

Chacun avait ses responsabilités, qui étaient lourdes ; chacun travaillait dans le domaine et sur le plan qui lui était propre, mais avec toujours l'idée vivante que les deux organisations UGTT et Néo-Destour sont étroitement solidaires et doivent marcher la main dans la main.

Ce n'est que durant mon séjour en Amérique, au mois de septembre 1951, que je pus le voir de près. C'est à San Francisco, pendant le congrès annuel de l'AFL (American Federation of Labour), puis à Washington, que nous avons vécu et travaillé ensemble, que nous avons eu à débattre et à résoudre de graves problèmes de tactique et de diplomatie.

Mais, durant cette courte période, j'ai pu le connaître à fond ; j'ai compris le secret de son prestige et j'ai été littéralement conquis par le charme de sa personne, ses grands yeux bleus, son rire si franc, son intelligence lumineuse et son caractère attachant(...)

J'avoue que de ce mois de septembre passé avec Farhat Hached en Amérique, j'ai gardé une impression inoubliable. Cet homme extraordinaire joignait à la flamme du pionnier et à l'enthousiasme du militant la pondération et le réalisme de l'homme d'Etat, le sens des responsabilités du chef et la souplesse du diplomate.

J'étais tranquille ! La cause du prolétariat tunisien était en de bonnes mains. Il avait trouvé en ce fils du peuple l'homme prédestiné qui avait la volonté et les moyens de le conduire à la victoire.

Depuis, il a fallu nous quitter pour reprendre chacun son chemin. Je l'ai revu au mois de janvier 1952. A Tabarka, où j'avais été "éloigné". Il était accompagné de Hédi Nouira et avait fait le voyage au volant de sa petite Simca, celle-là même dans laquelle il devait recevoir la première rafale de mitraillette, en ce triste matin du 5 décembre de la même année.

Au moment de me faire ses adieux, il m'a affirmé sa confiance dans la victoire : "Nous gagnerons la dernière manche, ne cessait-il de me répéter ; ne vous faites pas de mauvais sang, cette épreuve de force imposée au peuple n'aura pas été inutile si elle doit convaincre les derniers tenants du colonialisme en France que rien ne peut se faire en Tunisie par la force.

Les démocrates de France et du monde ne nous abandonneront pas et, tôt ou tard, ils feront pencher la balance en faveur de la justice et de la liberté. Nous tiendrons dix ans, vingt ans s'il le faut ; nous tiendrons le dernier quart d'heure et la grande route de la libération nationale sera définitivement déblayée. Pensez surtout à votre santé, le pays en aura bientôt grand besoin".

C'est hélas ! la sienne qui nous manquera au jour de la victoire.

Très ému, je l'ai accompagné à pied jusqu'au pont qui enjambe l'oued El Kébir à la sortie de Tabarka. Je le vois encore, au volant de son auto, me faire de la main un signe qui fut son dernier adieu. Je ne devais plus le revoir.

Mais j'ai reçu plus tard, beaucoup plus tard, l'expression de sa pensée. Tous ceux qui ont connu les prisons ou les camps de concentration savent par expérience qu'aucune barrière n'est si imperméable qu'elle ne laisse au prisonnier un contact avec l'extérieur.

Un matin de septembre 1952, dans cette île de La Galite où m'avait jeté le caprice de M. de Hauteclocque, une providence inespérée m'a apporté un petit paquet soigneusement ficelé. Je l'ouvre : quelle ne fut pas ma surprise d'y trouver une série de documents relativement récents (rapport de la Commission des 40, lettre d'envoi de SA le Bey, réponse du Président de la République, rapport Mitterrand, une motion de la CISL) et tout à fait à la fin un petit papier écrit en français de la main de Ferhat avec ces mots : "Nous nous sommes imposé comme devise : vigilance encore et toujours... et fermeté" Et dans la marge, en arabe : "En avant toujours, l'avenir est à nous. Signé : FH".

Il ne fait aucun doute que cette devise est restée celle du peuple tunisien, et en particulier celle des compagnons de Farhat Hached qui ont aujourd'hui l'insigne honneur de continuer son œuvre et qui la mèneront à bonne fin.

Habib Bourguiba.
Source.

Le 5 décembre 1952 : Assassinat de Farhat Hached.

Principale figure du syndicalisme tunisien et leader des plus populaires de la lutte anti-coloniale, Farhat hached, secrétaire général de l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) incarnait la convergence entre mouvement syndicaliste et mouvement de libération nationale.
Le 5 décembre 1952 au matin, il fut abattu par balles sur la route de Radès, dans la banlieue sud de Tunis.
L'assassinat a été attribué à l'organisation terroriste française "La Main Rouge". Véritable escadron de la mort composé de gendarmes et de colons, cette mystérieuse organisation agissait selon toute vraisemblance sous les ordres des autorités coloniales.
L'enquête qui s'ensuivit a consisté en une entreprise de brouillage des pistes et de destruction systématique d'indices.
Ce qui ressemble fortement à un crime d’État est à ce jour non élucidé.

mardi, décembre 04, 2007

Terrible Viagra .

Une femme d'un certain âge se présente chez un sexologue dans le but d'animer un peu sa morne vie sexuelle.

Le sexologue la conseille :

- Vous pourriez essayer le Viagra ! Vous pouvez en mettre subtilement dans son café par exemple, il ne s'en rendra même pas compte, et vous verrez le résultat instantanément !

- Je veux bien essayer.

La dame revient une semaine plus tard.

- Alors, est-ce que mon conseil a fonctionné ?

- Oh docteur, ce fut terrible ...

- Pourquoi, que s'est-il passé ?

- J'ai fait comme vous m'avez dit. J'en ai mis dans son café, et cela a eu un effet instantané.

Il a bondi de sa chaise, du revers de son bras il a balayé tout ce qu'il y avait sur la table, il m'a attirée vers lui en arrachant mes vêtements, et il m'a fait l'amour comme jamais il ne l'avait fait ! C'était terrible !

- Pourquoi dites-vous que c'était terrible ?

- Parce que, ce fut tellement intense que j'ai eu le plus gros orgasme depuis au moins 20 ans!

- Bah et alors, c'est formidable, non ?

- C'était terrible, je vous dis, si vous aviez vu le monde qu'il y avait dans le restaurant !

lundi, décembre 03, 2007

Liban : un général peut en cacher un autre.

On n'est pas à un paradoxe près au Pays du Cèdre. Et l'un des paradoxes de la vie libanaise est que le leader le plus populaire parmi la communauté maronite voit souvent ses chances de parvenir au poste de Président de la République fondre du fait même de sa popularité.

Le général Michel Aoun

Le général Michel Aoun qui s'est allié tour à tour avec les antisyriens puis avec les prosyriens a du jeter l'éponge. N'ayant eu qu'un objectif depuis son retour au pays en mai 2005, celui de devenir, enfin, Président de la République Libanaise, Aoun s'est rendu à l'évidence de l'impossibilité de sa quête. Il soutient désormais la candidature d'un autre général, Michel Sleiman, qui sera sauf développement de dernière minute le prochain occupant du palais de Baabda pour les six année à venir.
Le général Michel Sleiman

Le consensus étant la règle de ce scrutin, le candidat qui est élu par la chambre des députés est celui sur lequel toutes les parties ou du moins une majorité écrasante parmi celle-ci tombe d'accord. Le général Aoun, bien que très populaire au sein des communauté chrétienne et chiite (du fait de son alliance avec le Hezbollah) ne répond pas à cette exigence qu'est le consensus.

Quelques définitions.

J'ai reçu d'un ami ce message contenant quelques définitions. Je me permets de les partager avec vous.
  • AMI - AMIE : Se dit d'une personne du sexe opposé qui a ce "Je ne sais quoi" qui élimine toute envie de coucher avec elle.
  • AMOUR : Mot en 5 lettres, trois voyelles, deux consonnes et deux idiots.
  • AUTO-STOPPEUSE : Jeune femme généralement jolie et court vêtue qui se trouve sur votre route quand vous êtes avec votre copine.
  • CONFIANCE : Liberté que l'on accorde à une personne pour qu'elle fasse des bêtises.
  • CONSULTANT : Celui qui retire la montre de ton poignet, te donne l'heure et te fait payer le service.
  • DANSE : Expression verticale d'un désir horizontal.
  • DÉSILLUSION : Sentiment ressenti lorsque le superbe postérieur ne coïncide pas avec le visage qui se retourne.
  • DIPLOMATE : Celui qui te dit d'aller te faire foutre d'une telle façon que tu as très envie de commencer immédiatement.
  • ÉCONOMISTE : Expert qui te dira demain pourquoi ce qu'il a prédit hier n'est pas arrivé aujourd'hui.
  • INFORMATICIEN : Celui qui vous résout un problème que vous n'aviez pas, d'une façon que vous ne comprenez pas.
  • FACILE : Se dit d'une femme qui a la même morale sexuelle que les hommes.
  • MARIAGE : Union qui permet à deux personnes de supporter des choses qu'ils n'auraient pas eu besoin de supporter s'ils étaient restés seuls.
  • PARENTS : Deux personnes qui montrent à un enfant à parler et à marcher, pour ensuite lui dire de s'asseoir et de fermer sa gueule.
  • TOURISME : Activité consistant à transporter des gens qui seraient mieux chez eux dans des endroits qui seraient mieux sans eux.

samedi, décembre 01, 2007

La règle et l'exception.

La règle veut que les choses nous paraissent plus grande à mesure qu'on s'en approche.
Cette règle admet cependant une exception notable. C'est l'être humain.

vendredi, novembre 30, 2007

Syrie - Israël. Rends-moi le Golan, je te le loue.

Les négociations entre la Syrie et Israël, sous l’égide de la Russie, seraient dans une phase avancée. C'est ce que rapporte le quotidien londonien arabophone "Al Quds Al Arabi".

Israël serait en effet prêt à restituer le Golan à la Syrie, si cette dernière s’engage à rompre son alliance avec l’Iran, à cesser de soutenir les mouvements comme le Hamas palestinien et le Hezbollah libanais, et à lui louer le Golan sur une longue période.

Votre vote pour du Viagra.

Les Thaïlandais se rendront aux urnes le 23 décembre pour un scrutin censé rétablir la vie démocratique après quinze mois de régime militaire. Rien d'anormal jusque là.

Ce qui l'est en revanche, c'est que certains candidats auraient procédé à la distribution de pilules de Viagra pour gagner des voix.

"Des villageois m'ont dit que des candidats leur avaient remis une ou deux pilules de Viagra", a déclaré un responsable de l'administration locale de Prathumthani (banlieue de Bangkok).

Quiz. Pourquoi ?

Quelle est l'origine de cette asymétrie ?

source de l'image : Koreus.com

jeudi, novembre 29, 2007

Festival ?

"Cette manifestation offre l'opportunité d'impulser la coopération entre les pays participants, d'échanger les compétences et les expériences dans le domaine de la prévention routière et de promouvoir les moyens de communication pour diffuser la culture routière et, partant, réduire le taux des accidents de la circulation. [....] les ateliers pratiques du festival seront consacrés à la discussion des problèmes de la vitesse et de la sécurité du piéton..." (1.2).

Tout ça est louable et mérite tous les respects. Mais s'agissant de prévention d'accidents de la voie publique, le terme "festival" est-il approprié ? D'autres termes comme "congrès", "meeting", "forum", "symposium"... n'auraient-ils pas été plus commodes.

mardi, novembre 27, 2007

Algérie : le côut du terrorisme.

Le terrorisme aurait coûté 60 milliards de dollars à l’Algérie depuis 1990. C’est ce qu’indique un rapport rédigé par 3 organisations non gouvernementales. Parmi les premiers coûts liés aux violences, l’équipement militaire, chaque année renforcé par l’Etat algérien.
La vidéo.
Source.

Péchés Sexuels : Hommes Vs Femmes.

L'évêque de Worms a rédigé vers l'an 1000 un petit manuel destiné aux confesseurs. Il s'agissait d'un recueil de péchés accompagnés chacun de la peine prévue en réparation.

Voici quelques extraits de ce pénitentiel.

Péchés d'hommes :

"T'es-tu accouplé avec ta femme ou avec une autre par derrière, comme les chiens? Si oui, : 10 jours de pénitence au pain et à l'eau."
"T'es-tu uni a ton épouse durant ses règles? Si oui: 10 jours de pénitence au pain et à l'eau."
"As-tu forniqué avec une moniale (soeur)? Si oui: 40 jours au pain et à l'eau et 7 ans de pénitence, et toute ta vie tu seras au pain et à l'eau le vendredi."
"As-tu forniqué comme le font les sodomites en mettant ta verge dans le postérieur d'un autre homme? Si tu es marié et si tu l'as fait une ou deux fois, 10 ans de pénitence. Si c'est une habitude : 12 ans. Si c'est avec ton frère : 15 ans."
"As-tu forniqué seul, c'est-à-dire en prenant ton membre viril dans ta main, et en tirant le prépuce, l'as-tu agité au point de répandre par ce plaisir ta semence? Si oui: 10 jours."
"As-tu commis la sodomie avec des animaux, tel une vache, une ânesse ou tout autre animal? Si ce n'est pas une habitude et que tu n'avais pas de femme pour assouvir ta lubricité : 40 jours au pain et à l'eau. Si tu étais marié, tu jeûneras 10 ans aux jours fixés. Si c'est une habitude, 15 ans de jeûne."

Péchés de femmes :

"As-tu bu le sperme de ton mari, afin qu'il t'aime davantage grâce à tes agissements diaboliques? Si oui: 7 ans de pénitence au pain et à l'eau, aux jours fixés."

"As-tu mis un poisson vivant dans ton sexe jusqu'à ce qu'il meure afin de le faire cuire et de le faire manger par ton mari pour qu'il s'enflamme davantage pour toi? Si oui, 2 ans de jeûne."

vendredi, novembre 23, 2007

Les lois britanniques les plus absurdes.

A l'instar de certaines lois américaines (1, 2, 3, 4), certaines lois britanniques sont absurdes et ridicules. En voici quelques exemples.

  • A Liverpool, les femmes ont le droit de travailler les seins nus si elles sont employées dans un magasin de poissons tropicaux.
  • Il est interdit de venir siéger en armure au Parlement.
  • Il est interdit de mourir dans l'enceinte du Parlement sous peine d'être arrêté.
  • Une femme enceinte a le droit d'uriner dans le casque d'un policier.
  • Coller un timbre à l'effigie d'un monarque la tête en bas est un acte de trahison.
  • Tout écossais est dans l'obligation d'ouvrir sa porte à toute personne prise d'un besoin pressant.
  • Il est permis de tuer un écossais dans les murs de l'ancienne ville d'York. Cette permission n'est cependant valable que si cet écossais porte arc et flèches.

لبنان : جمهورية بلا رئيس

بعد فشل طرفي النزاع السياسي في لبنان في التفاهم على شخص الرئيس المقبل وقع تأجيل الجلسة البرلمانية التي كانت مقررة اليوم الى الجمعة القادم.
و مع إنتهاء
ولاية أميل لحود منتصف هذه الليلة يدخل لبنان مرحلة فراغ في سدّة رئاسة الجمهورية و هي وضعية كانت عرفتها البلاد من قبل إبان الحرب الأهلية حين إنتهت ولاية أمين الجميل و لم يتم التوصل إلى إنتخاب خلف له عام 1988.
و بموجب الدستور اللبناني اللذي وقع تنقيحه في إتفاق الطائف تتولى الحكومة مهام الرئيس و هذا يزعج بعض أطراف المعارضة اللذين يُشككون في شرعية الحكومة الحالية بحكم إستقالة الوزراء الشيعة منها و هو أمر يرون فيه تناقضا مع مبدأ العيش المشترك. كما أن إنتقال صلوحيات الرئيس المسيحي الماروني الي حكومة يرئسها مسلم سنٍي يزعج المسيحيين عموما و المراجع المسيحية خصوصا.
إلى جانب هذه الإعتبارات ذات الصبغة الطائفية, يبدي عديد الملاحضين تخوفا من حدوث أعمال تخريبية تؤدي إلى تدهور الوضع الأمني و هذا أمر بالغ الخطورة في بلد يحفل تاريخه القريب و البعيد بالصراعات ذات البعد الديني و المذهبي

jeudi, novembre 22, 2007

Bush et Sarko en Arabie.


Sarkozy et Bush sont en train de boire un verre en Arabie Saoudite lorsque la police les surprend.
La consommation d'alcool étant une offense grave en Arabie Saoudite, ils sont tous les deux condamnés sur le champ à 20 coups de fouet.

Alors qu'ils se préparent à leur punition, le cheikh leur annonce :

- C'est l'anniversaire de ma première épouse aujourd'hui, et elle m'a demandé de permettre à chacun de vous d'exaucer un souhait avant d'être fouettés.

Bush étant le premier, il réfléchit pendant un moment puis dit :

- S'il vous plaît, attachez un oreiller dans mon dos.

Ceci fut fait, mais l'oreiller ne résista qu'à 10 coups de fouet. Quand la punition fut terminée, Bush dû être emporté en train de saigner abondamment et de pleurer de douleur.

Vient alors le tour de Sarkozy.

Le cheikh se tourne vers lui et dit :

- Vous venez d'un des endroits les plus beaux du monde et votre culture est une des plus fines au monde. À cause de cela, vous avez le droit à deux souhaits!

Sarkozy lui répond :

- Soyez remerciée, votre très royale Altesse pleine de miséricorde. En reconnaissance de votre bonté, mon premier voeu sera que vous ne me donniez pas 20, mais CENT coups de fouet !

- Non seulement vous êtes un honorable et puissant gentilhomme, mais vous êtes aussi très brave. Si tel est votre souhait, qu'il en soit ainsi. Et quel sera votre second souhait ? demanda le Cheikh :

- Attachez-moi Bush sur le dos.

Pourquoi j'ai viré ma secrétaire ?

Je me suis réveillé ce jour et j'avais 40 ans.
J'espérais que ma femme me souhaiterait joyeux anniversaire..
A ma déception, elle ne m'a même pas dit bonjour.
Au petit dej mes enfants ne m'ont pas parlé.
Arrivé au bureau, ma secrétaire m'a dit "joyeux anniversaire !!".
J'était heureux car au moins elle s'était rappelée de moi.
A midi, ma secrétaire m'a dit "pourquoi ne pas manger ensemble ?", j'ai dit que c'était la plus belle chose qu'on m'avait proposé ce jour.

Nous sommes partis manger ensemble.

Sur le chemin du bureau, elle m'a dit pourquoi retourner au boulot si tôt un tel jour et me proposa de passer chez elle.
Arrivés chez elle, elle m'a offert un verre et m'a dit : "ça ne te dérange pas que je me mette à l'aise ?"
J'ai répondu : "quelle question !" et dans ma tête je me disais que ça pouvait être une expérience intéressante.
Elle rentra dans sa chambre et sortit avec un énorme gâteaux et derrière elle il y avait ma femme, mes enfants, mes amis.....

Et moi j'étais comme un con, à poil dans son salon !!!

Le 22 novembre 1963. Assassinat de J.F.Kennedy.




Le 22 novembre 1963 à Dallas, John Fitzgerald Kennedy, 35e président des États-Unis d'Amérique, assis à coté de sa femme dans une limousine décapotable s'effondre, frappé de plusieurs balles.
S'agit il d'une action solitaire d'un certain Lee Harvey Oswold tué à son tour dans la foulée dans les locaux de la police de Dallas.
S'agit il d'un complot orchestré par les milieux mafieux, les services de renseignements, les milieux anticastriste?.
Le mystère demeure entier, entretenant le mythe Kennedy.

mercredi, novembre 21, 2007

CITATIONS ; Optimisme - Pessimisme.

L'optimiste pense qu'une nuit est entourée de deux jours, le pessimiste qu'un jour est entouré de deux nuits.
Francis Picabia.

Le pessimisme est d'humeur ; l'optimisme est de volonté.
Alain.

L'optimiste est celui qui sait à quel point le monde peut être triste. Le pessimiste, celui qui le découvre tous les jours.
Peter Ustinov.

Je me sens très optimiste quant à l'avenir du pessimisme.
Jean Rostand.

Les traditionalistes sont pessimistes pour l'avenir et optimistes pour le passé.
Lewis Mumford.

Autant l'optimisme béat, c'est-à-dire inactif, est une sottise, autant l'optimisme, compagnon de l'effort, est légitime.
Léon Daudet.

Le pessimisme, quand on s'y habitue, est tout aussi agréable que l'optimisme.
Arnold Bennett.

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.
François Guizot.

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté.
Winston Churchill.

mardi, novembre 20, 2007

Le 20 novembre 1999. Premier bébé Citizen.

Le 20 novembre 1999, j'accédais au statut espéré pour les uns, peu enviable pour les autres de père avec la venue au monde de Mohamed Aziz.
Il est aujourd'hui en 3ème année,......et il fait de la musique.
Que Dieu veille sur les vôtres.

Décembre1999.
Décembre1999.
Novembre 2004.
Juillet 2007

lundi, novembre 19, 2007

Quelques fotes d'ortografe.













Liban ; La semaine décisive.

La semaine qui vient de commencer s'annonce décisive pour le pays du cèdre, mais aussi pour la région du Moyen-Orient.
Les parlementaires libanais sont en effet invités à choisir un successeur à Émile Lahoud dont le mandat s'achève le 24 novembre.
Faute de pouvoir parvenir à un consensus sur la personnalité qui devra occuper le palais de Baabda pour les six années à venir, l'opposition continue à menacer de boycotter le scrutin, et de considérer comme anticonstitutionnelle toute élection qui pourrait avoir lieu en l'absence de ces députés, cas dans lequel, le quorum des 2/3 qu'elle estime nécessaire ne sera pas atteint.
Les députés de la majorité refutent cette thèse et considèrent que selon la Constitution, ce quorum est nécessaire uniquement pour le premier tour, la présence d'une majorité absolue étant suffisante pour les tours suivants.

Deux élément semblent être certains :
  1. tout vide institutionnel expose ce pays aux équilibres confessionnels fragiles à tous les dangers.
  2. toute dégradation de la situation au Liban, une confrontation Sunnites-Chiites en particulier risque de faire tache d'huile dans la région.

mercredi, novembre 14, 2007

قارئة الفنجان - بصوت نزار قباني



Environnement. La Mer Noire méritera son nom.

La Mer Noire est désormais bien noire.
Une violente tempête survenue dimanche 11 novembre en mer noire a provoqué des accidents en série.
Le naufrage d'un pétrolier russe a laissé échapper 2000 tonnes de mazout provoquant une marée noire.
Le détroit de Kertch, où a eu lieu l'accident sépare la mer Noire de la mer d'Azov. Il s'agit d'une zone importante pour les oiseaux migrateurs. Plus de 30 000 oiseaux sont morts.

Outre le pétrolier russe, trois navires chargés de soufre et un autre transportant 5600 tonnes de ferraille ont aussi coulé. Aucune pollution occasionnée par le soufre n'a été signalée pour le moment.

mardi, novembre 13, 2007

Hamas Vs Fatah. Acte 2.

Pourquoi en vouloir à l'armée israélienne si des forces de sécurité palestiniennes (loyales au Hamas) se permettent de tirer à balles réelles sur une foule de manifestants laissant derrière elles sept morts et plus de 130 blessés ?
Même si, comme l'affirment certains responsables du mouvement islamiste, ses hommes ont été attaqués par des membres du Fateh et qu’ils n'ont fait que riposter, rien ne justifie un tel comportement de la part d'une force de maintien de l'ordre.

Une explication semble cependant plausible.
Ce rassemblement géant (plusieurs centaines de milliers de personnes) tenu pour commémorer le 3e anniversaire du décès de Yasser Arafat a offert une occasion au Fatah pour réaffirmer sa présence et sa popularité dans la bande de Gaza.

Ceci ne peut qu'irriter les responsables du Hamas expliquant probablement le comportement de ses forces de sécurité.

dimanche, novembre 11, 2007

Yasser Arafat. 3 ans.

« Je suis le leader du plus grand peuple de la terre. »


Le 29 octobre 2004 et suite à une dégradation de son état de santé, Yasser Arafat quitte Ramallah pour Paris où il est admis à l'hôpital Percy à Clamart.
Le 11 novembre
2004 à 2h30 GMT, son décès est annoncé après plusieurs jours d'un coma irréversible.

Héros pour les uns, militant exalté ou terroriste repenti pour les autres, Yasser Arafat et une figure emblématique du peuple palestinien.
Coiffé d'un keffieh blanc et vêtu d'un uniforme militaire, il a soigneusement construit son image de chef révolutionnaire.

Le premier combat de Yasser Arafat a lieu en mai 1948 lors de la création de l'état d'Israël. Il ne l'oubliera jamais.
Ce jeune étudiant issu d'une puissante famille palestinienne (Al Husseini) se réfugie au Caire en 1950 où il termine ses études d'ingénieur. Il milite au sein de l'Union des étudiants palestiniens et prend part au sein de l'armée égyptienne à la guerre de Suez (1956).
En 1959, où il fonde au Koweït avec Salah Khalaf (Abou Iyad) et Khaled Al Hassan le mouvement Fath avec pour programme de libérer la totalité de la Palestine (entre le Jourdan et la Méditerranée) sans le soutien du monde arabe.
L'OLP voit le jour en 1964 et Yasser Arafat en
devient le chef en 1969.
En 1970 et suite aux affrontements sanglants entre commandos de l'OLP et l'armée jordanienne (septembre noir
أيلول الأسود), Arafat est chassé de la Jordanie. Il se réfugie à Beyrouth où il établit ses nouveaux quartiers généraux.
Le 26 octobre 1974, l'OLP est reconnue
par les dirigeants des arabes réunis en sommet à Rabat comme étant le «seul et légitime représentant du peuple palestinien».
Le 13 novembre 1974, Arafat déclare devant l'Assemblée Générale Nations unies à New York :"Je suis venu porteur d'un rameau d'olivier et d'un fusil de révolutionnaire, ne laissez pas tomber le rameau de ma main".

Arafat est contraint à quitter le Liban pour Tunis une première fois le 30 août 1982 après plusieurs mois de siège de l'armée israélienne sur Beyrouth.

Il retournera au Liban (Tripoli) quelques mois plus tard. Il en sera une nouvelle fois expulsé, cette fois par les alliés locaux du pouvoir syrien le 20 décembre 1983. Ses pieds ne fouleront plus la terre de ce pays.

En 1987, le mouvement de l'Intifada "la guerre des pierres" sévit dans les territoires occupés.
Contesté par les mou­vements extrémistes qui le jugent trop modéré, Arafat réussit à fédérer le peuple palestinien ainsi qu'une part
ie du monde arabe. Il propose la création d'un État démocratique en Palestine à coté d'Israël. En 1989, il déclare "caduque" la charte de l'OLP appellant à la destruction de l'état d'Israël.

Le 13 sep­tembre 1993 a lieu à la Maison-Blanche, sous l'égide de Bill Clinton, une poignée de main historique entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin. Un formidable espoir de paix voit le jour.

Le 1er juillet 1994, Yasser Arafat retourne en terre palestinienne après 27 ans d'exil. Il forme à Gaza un gouvernement autonome, l'Autorité palestinienne.

Arafat reçoit le prix Nobel de la paix (1994) aux côtés de Simon Pères et de Yitzhak Rabin.

Le processus de paix connaît un arrêt net après l'assassinat de Rabbin (novembre 1995) et l'élection de Benyamin Natanyahou à la tête du gouvernement israélien, aidé dans son ascension par la recrudescence des attentats suicides.
Le 25 juillet 2000, les négociations de Camp David entre Yasser Arafat et Ehud Barak échouent. La seconde Intifada se déclenche au courant du mois de septembre de la même année à la suite d'une visite jugée provocatrice d'Ariel Sharon, alors chef de l'opposition israélienne à la mosquée Al Aqsa.
Le même Sharon accède quelques mois plus tard à la primature. Il déclare après quelques mois de siège des quartiers généraux du chef palestinien à Ramallah que celui-ci
n'a "aucune assurance-vie ".

Arafat ne quittera plus son QG (partiellement détruit) que le 29 octobre 2004 pour Paris pour y être soigné.


Annexe : Quelques dates-clefs

4 août 1929

Naissance de Mohammad Abdel Raouf Arafat al-Qoudwa al-Husseini, connu sous le nom de Yasser Arafat. Sonlieu de naissance est l'objet de spéculations ; le Caire ou Jérusalem.

1959

Yasser Arafat crée le Fatah, mouvement nationaliste palestinien.

1er janvier 1965

Le Fatah déclenche la lutte armée contre Israël en lançant sa première opération militaire.

4 février 1969

Yasser Arafat est élu président du Comité exécutif de l'OLP, instance dirigeante de l'Organisation de libération de la Palestine, créée cinq ans plus tôt.

septembre 1970

Yasser Arafat est chassé de Jordanie par les troupes du roi Hussein, il établit le QG de l'OLP à Beyrouth.

26 octobre 1974

Lors du sommet arabe de Rabat, Arafat obtient la reconnaissance de l'OLP comme le «seul et légitime représentant du peuple palestinien».

13 novembre 1974

Lors d'un discours aux Nations unies à New York, Yasser Arafat déclare : "Je suis venu porteur d'un rameau d'olivier et d'un fusil de révolutionnaire, ne laissez pas tomber le rameau de ma main".

avril 1975

Lors de la guerre civile au Liban, Yasser Arafat engage ses troupes aux côtés des opposants à la droite chrétienne.

30 août 1982

Yasser Arafat et ses troupes évacuent Beyrouth. Il établit à Tunis le siège central de l'OLP.

24 juin 1983

Yasser Arafat est expulsé de Syrie.

20 décembre 1983

Yasser Arafat quitte Tripoli (nord du Liban) où il était assiégé par des unités dissidentes du Fatah alliées aux forces syriennes.

décembre 1987

Début de la première Intifada.

2 mai 1989

Arafat déclare "caduque" la charte de l'OLP.

janvier 1992

Yasser Arafat épouse sa collaboratrice, Souha Tawil, 28 ans, issue d'une famille de confession chrétienne. Zahwa, leur fille est née de leur union en 1995.

avril 1992

Yasser Arafat sort indemne d'un accident d'avion dans le désert libyen.

13 septembre 1993

Yasser Arafat donne une poignée de main historique au le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin à la Maison Blanche, lors de la signature de la Déclaration de principes sur l'autonomie palestinienne, négociée en secret à Oslo.

mai 1994

Signature au Caire de l'accord sur les modalités de l'autonomie à Jéricho (Cisjordanie) et dans la bande de Gaza.

1er juillet 1994

Yasser Arafat retourne en terre palestinienne après 27 ans d'exil. Il forme à Gaza un gouvernement autonome, l'Autorité palestinienne.

octobre 1994

Yasser Arafat est lauréat du prix Nobel de la Paix avec Yitzhak Rabin et Shimon Pères.

Septembre 1995

Conclusion d'un accord sur l'extension de l'autonomie à toute la Cisjordanie.

Novembre 1995

Yitzhak Rabin est assassiné

20 janvier 1996

Yasser Arafat est élu président de l'Autorité palestinienne lors des premières élections générales jamais tenues dans les territoires palestiniens.

5 septembre 1999

Yasser Arafat signe à Charm el-Cheikh (Egypte) avec le Premier ministre israélien Ehud Barak un accord censé ouvrir la voie à des négociations sur un règlement de paix final.

25 juillet 2000

Echec du sommet de Camp David aux Etats-Unis entre Yasser Arafat et Ehud Barak.

septembre 2000

Début de la deuxième Intifada.

3 décembre 2001

Israël confine Yasser Arafat à Ramallah.

29 mars 2002

L'armée israélienne lance sa plus grande offensive en Cisjordanie depuis la guerre de 1967 et détruit la plus grande partie du QG d'Arafat à Ramallah où le chef palestinien est désormais assiégé.

dans la nuit du 1er au 2 mai 2002

L'armée israélienne lève le siège d'Arafat.

24 juin 2002

Le président américain George W. Bush fait d'un changement de la direction palestinienne, donc du départ d'Arafat, la condition de la création d'un Etat palestinien indépendant.

2 avril 2004

Sharon affirme que Yasser Arafat n'a "aucune assurance" sur la vie, n'excluant pas son élimination, dans plusieurs interviews à la presse israélienne. Il affirme également que si Yasser Arafat quitte Ramallah, il ne sera pas autorisé à revenir dans les territoires palestiniens.

29 octobre 2004

En raison d'une brusque dégradation de son état de santé, Yasser Arafat quitte Ramallah pour Paris, où il est hospitalisé à l'hôpital Percy à Clamart.

11 novembre 2004

Yasser Arafat décède à 02H30 GMT à Clamart après plusieurs jours d'un coma irréversible.

jeudi, novembre 08, 2007

Besoin d'une assistance technique.

M. le responsable de l'assistance technique,

Depuis un an et demi, j'ai changé ma version Fiancée 7.0 par la version Épouse 1.0 et j'ai observé que le programme a lancé une application inattendue appelée Bébé 1.0 qui prend beaucoup d'espace dans mon disque dur. Dans la notice, cette application n'est pas mentionnée.

D'autre part, Épouse 1.0 s'auto-installe dans tous les autres programmes, et se lance automatiquement dès que j'ouvre n'importe quelle autre application, parasitant l'exécution de celle-ci. Des applications telles que CaféAvecCopains 10.3 ou Footdudimanche soir 5.0 ne fonctionnent plus. De plus, de temps en temps se lance un programme occulte (virus ?) appelé BelleMerre 1.0 lequel, soit plante le système, soit fait que Épouse 1.0 se comporte de manière totalement imprévisible. Je n'arrive pas à désinstaller ce programme et ceci est très irritant.
J'envisage de revenir au programme Fiancée 7.0 que j'avais auparavant, mais le processus de désinstallation d'Épouse 1.0 me me semble fort complexe et je ne mesure pas encore bien les risques que cela peut comporter pour les autres applications comme Bébé 1.0, qui je l'avoue est très convivial.

Merci d'avance pour votre aide.


RÉPONSE du Customer Service

Cher Utilisateur :

Votre plainte est très fréquente parmi les utilisateurs. Elle est due la plupart du temps à une erreur de conception de base. Beaucoup d'utilisateurs passent de n'importe quelle version de Fiancée X.0 à Épouse1.0 avec l'idée fausse que Épouse1.0 n'est qu'un programme d'utilitaires et de divertissement. En réalité, Épouse 1.0 est bien plus que ça : il s'agit d'un SYSTÈME D'EXPLOITATION COMPLET, créé pour contrôler et gérer toutes vos applications.
Même problème avec BelleMerereX. 0. Il s'agit d'un vieux programme duquel dérive Épouse X.0. Il entraîne souvent des problèmes de compatibilité . Avec un peu de chance, il peut finir par être victime d'un virus et disparaît au bout de quelques années.

Évitez aussi l'utilisation excessive des touches ESCAPE ou SUPPRIMER, car vous devrez ensuite utiliser la commande C:\faire_des_ excuses.exe\ fleurs\all pour que le programme re-fonctionne normalement. Épouse1.0 est un programme assez intéressant, mais qui peut générer un coût élevé, s'il est mal utilisé. Je vous conseille d'installer un software additionnel pour améliorer la rentabilité d'Épouse1.0. comme Fleurs 5.0, Bijoux 2.3, ou bien Sejour_au_Club_ Med1.2. Vous pouvez aussi vous servir de Oui_mon_amour8. 0 ou bien de Tu_as_raison_ ma_chérie14. 7. Vous pouvez les télécharger sur Internet, leurs résultats sont assez satisfaisants.

ATTENTION : n'installez jamais Secrétaire_en_ minijupe3.3 ou Petite_amie 1.1. Ces programmes ne fonctionnent pas dans l'univers d'Épouse1.0 et pourraient causer des dommages irréversibles dans le système.

Bonne chance

lundi, novembre 05, 2007

Hugo Chavez, Président du Pérou.

Le peuple péruvien mérite un meilleur président que Hugo Chavez. Ces propos n'ont pas été prononcés par un quelconque amateur de politique ou de relations internationales, mais par Dick Cheney, Vice-Président en exercice des États Unis Amérique.

Source.
Voir la vidéo.

البهيم رُزْنت عليه الكرِيطة




Manolo creo q te has pasado - kewego

vendredi, novembre 02, 2007

Économie d'énergie, l'exemple de la tractopelle.

D'où vient ce @.

Contrairement à une idée reçue, ce @ n'est pas un vulgaire symbole sorti du cerveau d'un technocrate de Silicon Valley. Ses origines sont bien plus lointaines et remontent à une dizaine de siècle.
Il était déjà connu dans la péninsule ibérique depuis le XIe siècle où il servait comme unité de mesure de liquide. Son appellation, arrobas aurait pour origine le terme arabe "arroubâa الربع" signifiant le quart. La vraie appellation française est d'ailleurs arrobe ou arobe.

Comme abréviation latine, le @ était employé dès le XVIIe siècle et peut être même avant dans toute l'Europe dans le latin dit de "chancellerie".
Il correspondait à la préposition latine "ad"avec une idée de direction qui serait l'équivalent du "à" Français ou du "at"Anglais et remplaçait ainsi la préposition comme le & remplace le "et". Il constituait ainsi la première ligne d'adresse des documents diplomatiques.

jeudi, novembre 01, 2007

Imposteur.

J'arrive à comprendre que quelqu'un préfère poster des commentaire en anonyme. Mais quelle raison peut-elle justifier qu'un blogueur insère des commentaires en utilisant le pseudo de quelqu'un d'autre ?
En lisant la note de Massir, je découvre que je l'ai déjà lu et même commenté.
Merci de lire de donner des avis à ma place.

Attentats de Madrid ; Verdict rendu.

MADRID (AFP) — La justice espagnole a condamné mercredi 21 des 28 accusés des attentats du 11 mars 2004 à Madrid, dont trois à des peines record de quelque 40.000 ans de prison, mais a créé la surprise en acquittant l'un des organisateurs présumés des attentats, "Mohamed l'Egyptien".

Les trois condamnés aux plus lourdes peines sont le Marocain Jamal Zougam, jugé coupable d'être l'un des poseurs de bombes, ainsi que le Marocain Othman el-Gnaoui et l'Espagnol José Emilio Suarez Trashorras, jugés "collaborateurs nécessaires" aux attentats pour avoir participé à la remise des explosifs.

Sept accusés ont été acquittés par l'Audience nationale, le tribunal antiterroriste espagnol, qui a parallèlement accordé des indemnités aux blessés et aux familles des défunts allant de 30.000 à 1,5 million d'euros.

"Justice a été rendue", s'est félicité le chef du gouvernement socialiste, José Luis Rodriguez Zapatero, alors que la plupart des familles de victimes ont critiqué un jugement trop "mou" et annoncé qu'elles feraient appel.

M. Zapatero avait été porté au pouvoir à la surprise générale, trois jours après ces attentats, les plus meurtriers commis au nom d'Al-Qaïda en Occident depuis ceux du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Sitôt en fonction, il avait retiré le contingent espagnol présent en Irak, conformément à une promesse électorale.

Le 11 mars 2004, vers 07h40, dix bombes avaient explosé dans quatre trains de banlieue, bondés d'employés de bureau, d'ouvriers ou étudiants allant vers la gare madrilène d'Atocha, plongeant l'Espagne en état de choc.

Les sept principaux auteurs des attentats s'étaient collectivement suicidés à l'explosif trois semaines après les attaques lors du siège policier de leur appartement de Leganés (banlieue de Madrid).

Le tribunal, présidé par le juge Javier Gomez Bermudez, a infligé un demi-camouflet à l'accusation qui réclamait des peines voisines de 40.000 ans de prison contre huit accusés. Il a prononcé un total cumulé de 120.075 ans de prison, limitées dans la pratique à un maximum de 40 ans par condamné, bien moins que les 311.865 années de prison réclamées par le parquet.

Il a surtout créé la surprise en acquittant Rabei Ousmane Sayed Ahmed, alias "Mohamed l'Egyptien", pourtant présenté comme l'un des organisateurs du pire bain de sang terroriste ayant endeuillé l'Espagne.

Mohamed l'Egyptien a pleuré et prié après son acquittement qu'il a suivi en direct en Italie où il purge une peine de 8 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste, selon l'agence italienne Ansa.

"Toute l'opération de Madrid était de moi", s'était-il prétendument vanté dans des conversations écoutées par les services secrets italiens. Mais cette version a été partiellement remise en cause par les traducteurs assermentés durant le procès fleuve qui s'est tenu à Madrid du 15 février au 2 juillet.

Le tribunal n'a pas été davantage convaincu par les charges présentées contre les deux autres organisateurs présumés, Youssef Belhadj, présenté comme "Abou Doujanah l'Afghan", le porte-parole d'Al-Qaïda en Europe apparaissant sur une vidéo revendiquant les attentats trouvée le 13 mars 2004 près de la grande mosquée de Madrid, et Hassan Al Haski, présumé responsable du Groupe islamique combattant du Maroc (GICM). Tous deux ont été condamnés à des peines inférieures à 20 ans pour simple appartenance à un groupe terroriste.

"Il faudra continuer à enquêter. Quelqu'un a bien dû donner l'ordre d'exécuter ces attentats", a critiqué José Maria de Pablo, avocat de l'Association d'aides aux victimes.

"Nous allons faire appel de l'intégralité du jugement. Je n'aime pas que des assassins restent en liberté", a annoncé la présidente de l'Association des victimes du 11-M, Pilar Manjon.

Pour Eutequi Gutierrez, père d'une jeune fille tuée dans les attentats, il y a "trop peu de coupables pour un crime aussi horrible".

En pleurs, Maribel Persa, qui a perdu un fils de 24 ans, a dénoncé un jugement "injuste" et "honteux". "Après tout ce qui est arrivé, c'est un coup très dur, les peines ne sont pas suffisantes".

Source.

El Clandestino. كي كان صغير

Source.

mercredi, octobre 31, 2007

LE PC PORTABLE DE NOUVELLE GENERATION.

Plus ergonomique, avec toutes les caractéristiques de votre PC de bureau, le nouveau PC portable dont vous avez toujours rêve.


Du chaos irakien à l’escalade contre l’Iran.

Je me permets de partager avec vous cet excellent article d'Alain Gresh (Le Monde Diplomatique).

Bonne lecture.

Proclamer que la troisième guerre mondiale a commencé est une chose ; identifier le « nouvel Hitler » en est une autre. Depuis le 11-Septembre, le président George W. Bush a successivement désigné comme adversaire Al-Qaida, l’« axe du Mal », la prolifération des armes de destruction massive, le fascisme islamique, parfois un panachage de tous ces ingrédients. Désormais, le rôle vedette du « méchant » est tenu par l’Iran et incarné par le président Mahmoud Ahmadinejad et ses déclarations provocatrices.

« Notre problème avec le gouvernement iranien ne concerne pas seulement l’Iran, explique M. Nicholas Burns, le sous-secrétaire d’Etat américain , mais ce que fait ce pays dans le Grand Moyen-Orient. Cette région occupe l’essentiel du temps de notre administration et du Congrès (...), et nous devons inscrire l’Iran dans le contexte de ce que nous faisons au Moyen-Orient et dans le monde. Nous pensons que l’Iran est un défi pour notre génération. Ce n’est pas un défi épisodique ou passager, il sera au centre de notre politique étrangère en 2010, en 2012 et probablement en 2020. » ....... La suite.

mardi, octobre 30, 2007

L' "Arche de Zoé" ?

Six français, membres de l' "Arche de Zoé" et trois journalistes qui les accompagnaient sont inculpés d'enlèvement de mineurs et d'escroquerie. Sept espagnols, membres de l'équipage de l'avion qui devait amener les enfants en France ainsi que 2 tchadiens sont inculpés de complicité.

103 enfants orphelins, originaire du Darfour ont été évacués par les membres de l' "Arche de Zoé" à N’Djamena, capitale du Tchad en vue les transporter vers la France dans le cadre de ce qu'ils qualifient comme une "évacuation sanitaire".

S'agit-il d'une manipulation politique, un remake, version tchadienne de l'affaire des infirmières bulgares ?

S'agit-il au contraire d'une opération de trafic d'êtres humains qui a été avortée ?

Wait and See.