mercredi, décembre 05, 2007

Le 5 décembre 1952 : Assassinat de Farhat Hached.

Principale figure du syndicalisme tunisien et leader des plus populaires de la lutte anti-coloniale, Farhat hached, secrétaire général de l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) incarnait la convergence entre mouvement syndicaliste et mouvement de libération nationale.
Le 5 décembre 1952 au matin, il fut abattu par balles sur la route de Radès, dans la banlieue sud de Tunis.
L'assassinat a été attribué à l'organisation terroriste française "La Main Rouge". Véritable escadron de la mort composé de gendarmes et de colons, cette mystérieuse organisation agissait selon toute vraisemblance sous les ordres des autorités coloniales.
L'enquête qui s'ensuivit a consisté en une entreprise de brouillage des pistes et de destruction systématique d'indices.
Ce qui ressemble fortement à un crime d’État est à ce jour non élucidé.

4 commentaires:

cactussa a dit…

ca reste un enigme de l'histoire tunisienne!!
le 05/12/1952 c'etait aussi lanniversaire de maman mais toutes les municipalités etaient fermé a cause de cette evenement qui a boulversé toute la tunisie a cette epoque!!

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

Avec ton aimable autorisation pour le publier dans le blog Memorial

CITIZEN a dit…

@ Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ / AVEC PLAISIR. J'en serais honoré.

CITIZEN a dit…

@ Cactussa : peut être l'article fourni en lien par notre ami

Hypnotidoctor
peut constituer un certain éclairage.

Celui de Fawzia Zouari aussi.