vendredi, avril 27, 2007

MUR DE BERLIN, MUR DE SHARON, MUR DE BUSH.

Ich bin ein Berliner. Cette citation devenue célèbre a été prononcée le 26 juin 1963 à Berlin-Ouest par le Président John.F.KENNEDY pour protester contre le blocus de la ville par le régime Est-allemand alors sous tutelle soviétique.
Berlin-Ouest était alors séparée de sa sœur de l'Est par le fameux Mur de Berlin érigé deux ans plus tôt pour protéger la RDA contre le démon capitaliste.
Il a fallu attendre le 9 novembre 1989 pour voir ce maudit 'mur de la honte' s'écrouler sous les applaudissements d'une foule en liesse.

Autres cieux, autres murs.

Depuis près de sept ans, le gouvernement israélien a commencé la construction d'un mur séparant la Cisjordanie d'Israël. Cet édifice s'étend comme un serpent et empiète en plusieurs endroits sur la Ligne Verte ( frontière d'avant juin 1967) parfois de plusieurs dizaines de kilomètres annexant ainsi de faits de larges pans de territoires à Israël.
Des paysans sont séparés de leur terres, des élèves de leurs écoles ....et pourtant, ça ne semble pas inquiéter beaucoup de monde.

Début avril, le Vice-roi d'Irak, Zalmay Khalil Zed par ailleurs ambassadeur américain à Bagdad et depuis quelque temps à l'ONU déclarait que son pays compte ériger un mur séparant Chiites et Sunnites ( pour proteger qui de qui ?). Le Premier Ministre irakien Nouri El Maliki s'est dit opposé au projet. Cela n'a pas empêché l'administration américaine de passer outre.
Le mur sera bel et bien érigé déclare le nouvel ambassadeur US à Bagdad.

Comme le Mur de Berlin, les murs de Cisjordanie et de Bagdad ne résisteront pas à l'épreuve du temps.


1 commentaire:

Téméraire V5.0 a dit…

C'est vrai que viendra le jour ou ces murs s’effaceront mais malheureusement, on ne sera pas présent pour y assister.

Avec cette arabo-attitude, je ne pense pas que les 3rabs, pourront faire quelque chose en notre vivant