jeudi, avril 19, 2007

La langue française misogyne? (2)

La langue française a-t-elle des problèmes avec ce qui est féminin? Pourquoi le passage du masculin au féminin change-t-il ainsi le sens des mots ? Voici quelques exemples.

Un homme à femmes : c'est un séducteur
Une femme à hommes : c'est une pute

Un entraîneur : c'est un homme qui entraîne une équipe sportive
Une entraîneuse : c'est une pute

Un professionnel : c'est un sportif de haut niveau
Une professionnelle : c'est une pute

Un coureur : c'est un homme qui est bon joggeur
Une coureuse : c'est une pute

Un rouleur : c'est un grand cycliste
Une roulure : c'est une pute

Un turfeur : c'est un homme qui prend les paris
Une turfeuse : c'est une pute

Un gagnant : c'est un homme qui réussit
Une gagnante : c'est une pute qui rapporte

Un masseur : c'est un kiné
Une masseuse : c'est une pute

Un abatteur : c'est un homme qui fait un dur métier
Une abatteuse : c'est une pute qui turbine

Un homme qui fait le trottoir : c'est un paveur
Une femme qui fait le trottoir : c'est une pute

Un courtisan : c'est un homme qui est proche du Roi
Une courtisane : c'est une pute

Un gars : c'est un jeune homme
Une garce : c'est une pute

Un homme public : c'est un homme connu
Une femme publique : c'est une pute

Un homme de petite vertu : cela ne se dit pas
Une femme de petite vertu : c'est une pute

Un homme facile : c'est un homme agréable à vivre
Une femme facile : c'est une pute

1 commentaire:

elgreco a dit…

j'adore
Tout simplement

Bravo et merci

Possible de se contacter par Email?
Voici le mien: cigv-hq@planet.tn

@+++