lundi, avril 23, 2007

L'effet protecteur de la circoncision contre l'infection à VIH se confirme.

Genève, 23 fév (MAP)- Les essais entrepris au Kenya et en Ouganda pour déterminer si la circoncision avait un effet protecteur contre l'infection à VIH ont apporté la preuve convaincante d'une diminution de 50 à 60 pc de la transmission du VIH aux hommes.
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le secrétariat de l'ONUSIDA se sont félicitées, dans un communiqué publié vendredi à Genève, des résultats de ces essais entrepris au Kenya, en Ouganda et en Afrique du Sud, qui ont tété rendus publics par la célèbre revue scientifique ""The Lancet"".
Ces essais, financés par les Instituts nationaux de la Santé des Etats-Unis d'Amérique (NIH), se sont achevés plus tôt que prévu, le 12 décembre dernier. Ils ont concerné plus de 10.000 personnes.
L'OMS et le secrétariat de l'ONUSIDA organisent une consultation internationale début mars prochain, à Genève, pour examiner les résultats des nouveaux essais et évaluer leurs conséquences pour la politique et les programmes des pays membres.
Un grand nombre de questions politiques, opérationnelles et éthiques seront abordées, à cette occasion, en vue d'orienter les décisions sur la meilleure manière de mettre en oeuvre et de promouvoir la circoncision dans de bonnes conditions de sécurité. Sur la base des recommandations des experts, une déclaration sera publiée.(MAP).

2 commentaires:

Téméraire V5.0 a dit…

Salut, lire les 3 derniers commentaires de cette note: http://tunisdivagation.blogspot.com/2007/04/pourquoi-les-homme-sont-ils_18.html

CITIZEN a dit…

@ téméraire : merci d'avoir attiré mon attention sur cette note ( elle m'a échapé ). Tu y trouveras mon commentaire.
a+