mardi, septembre 11, 2007

L’autre 11 septembre.

Il y a 34 ans, un 11 septembre, Augusto Pinochet renversait le président socialiste Salvador Allende. Pour la première fois, les Chiliens commémorent cette date historique en l'absence de l'ancien dictateur, décédé le 10 décembre 2006. Selon la commission Vérité et réconciliation de 1991, la dictature de Pinochet aurait fait 2 279 morts et disparus, mais le général n'a jamais été condamné. Malgré cela, son régime a déjà cessé d’être un sujet de conversation, notamment pour la jeune génération chilienne.
La suite.

2 commentaires:

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

Pourvu que ma mémoire demeure en éveil pour qu'une date n'occulte pas une autre. Ramadhan Karim lakom we liahlikom we kolli 3am we antom be khayr we 3afia.

Citoyen a dit…

beaucoup de dictateur ont pu échapper