samedi, juin 09, 2007

Ronald Reagan ( 1911-2004).


« L'État n'est pas la solution à nos problèmes,
il est le problème. »

La politique américaine a trouvé son cow-boy : Ronald Reagan. Grand communicateur, pourfendeur de l'État-providence, Reagan incarne l'ultra-libéralisme et les valeurs les plus conservatrices de l'Amérique blanche et puritaine. C'est l'un des présidents les plus populaires de l'histoire américaine.
Né dans un milieu modeste de l'Illinois, Reagan commence comme reporter sportif avant d'entamer une carrière d'acteur de série B à Hollywood. Il participe aux purges anticommunistes dans le cinéma pendant le maccarthysme. Grâce à son image populaire et à l'appui des milieux d'affaires californiens, il parvient à être élu gouverneur de Californie (1967 1975), l'État le plus puissant de l'Union.
En 1980, ce républicain conservateur devient le quarantième président des Etats Unis d'Amérique en battant Jimmy Carter. Il s'adresse avant tout à l'Amérique profonde, aux WASP (White Anglo-Saxon Protestants) et aux classes moyennes ; il se donne pour mission de restaurer la grandeur du pays et de combattre la menace soviétique. Il dénonce les excès d'un État fédéral qui empiète sur les libertés individuelles. On est loin de la diplomatie des droits de l'homme de Jimmy Carter.
Ronald Reagan illustre la révolution conservatrice : un mélange de retour aux valeurs morales, de libéralisme économique et de patriotisme. Il réussit à relancer l'économie au détriment des prestations sociales (réduction de la durée des indemnités de chômage, suppression des bons d'alimentation). Son programme économique favorise la déréglementation, combat l'inflation, ampute les dépenses fédérales à l'exception du budget des armées. Parallèlement, Reagan souhaite mettre un frein à la lutte contre la discrimination des Noirs, militer contre l'avortement et rétablir la prière à l'école.
Depuis le syndrome du Vietnam, les États-Unis n'interviennent plus dans le monde, laissant l'URSS étendre son influence en Afrique et au Moyen-Orient. L'humiliation de la prise en otages de diplomates américains en Iran en novembre 1979 confirme l'impuissance américaine. Reagan décide de réagir. En mars 1983, le président américain lance son projet d'initiative de défense stratégique afin de protéger les États-Unis contre les attaques éventuelles de missiles nucléaires soviétiques ; c'est le projet de « guerre des étoiles ». L'arrivée au pouvoir de Gorbatchev modifie les relations Est-Ouest. En 1987, un traité de désarmement entre Gorbatchev et Reagan conduit à la suppression des euromissiles (SS-20 et Pershing) en Europe.
À la fin des années 80, trois dangers menacent l'économie américaine : un déficit budgétaire qui continue de se creuser (cent quatre-vingt-cinq milliards de dollars en 1984), une aggravation du déficit de la balance commerciale et une envolée de l'endettement des Américains, des firmes et du gouvernement fédéral. Malgré tout, Ronald Reagan reste très populaire et laisse sa place à son collègue républicain, George Bush en 1988.

En 1992, soit quatre ans après son départ de la Maison Blanche,la maladie d'Alzheimer fut diagnostiquée chez Reagan. Il s'étaeint le le 5 juin 2004.

5 commentaires:

Guylee a dit…

Je trouve surprenant qu'une star de cinéma comme Ronald Reagan ait pu devenir le Président du pays le plus puissant du monde ! Mais si certains de nos intellectuels aimaient se moquer de lui et de ses compatriotes, il faut reconnaître que Reagan était un homme de conviction, ayant mené avec énergie son combat contre l'Union Soviétique et le communisme en général ! Même si le libéralisme n'apporta pas le bonheur et la prospérité (tout comme le communisme dans certains pays !) à tous les Américains, l'homme su être mesuré dans ses propos et parfois dans ses actes...Sa personnalité tranchait avec celle de "Dick le Tricheur" alias Richard Nixon et celle du vélleitaire et indécis Jimmy Carter ! Il lui arrivait parfois de surprendre ses compatriotes, quand il décora par exemple... l'afro américain Michael Jackson (qui était encore "normal"), le félicitant et le couvrant de louanges lui que l'on disait à l'instar de nombres de républicains quelque peu xénophobe ! Et aussi lorsqu'il fustigea l'agressivité commerciale nippone faisant presque écho au "péril jaune" qui effraya tant les Américains après l'attaque de Pearl Harbor !
Sa tentative de relancer l'économie américaine par des mesures libérales fut populaire et relativement bien acceptée, de même que sa refondation du parti républicain ! D'après un sondage il reste un des président les plus populaires des Etats-Unis !

Anonyme a dit…

Whats up are using Wordpress for your site platform? I'm new to the blog world but I'm trying
to get started and set up my own. Do you require any html coding expertise to make your own blog?
Any help would be greatly appreciated!
Look into my blog post Blows His Rod

Anonyme a dit…

Yes! Finally someone writes about quotes.
My page : teenporn

Anonyme a dit…

Hello there, I found your blog by way of Google at the
same time as searching for a similar topic, your website came up, it appears good.
I've bookmarked it in my google bookmarks.
Hello there, simply was aware of your weblog via Google, and found that it is really informative. I'm gonna be careful for brussels.
I'll appreciate for those who proceed this in future. Many other people will likely be benefited from your writing. Cheers!
My web site :: pornteen

Anonyme a dit…

You actually make it seem so easy with your presentation but I find this matter to
be really something which I think I would
never understand. It seems too complex and extremely broad for me.

I am looking forward for your next post, I will try to get the hang of it!
Here is my webpage :: http://www.partygalleries.com