mardi, juin 05, 2007

La théorie du complot.

"s’enfermer dans une mentalité d’agressé peut être plus néfaste pour la victime que l’agression elle–même " Amine Maalouf.

Nous, arabes avons une propension quasi–instinctuelle à voir des complots partout. Cette tendance s’est nettement exagérée depuis le 11 septembre 2001 et son lot d’attentats qui a bouleversé pour longtemps les données géostratégiques du monde.
Ainsi, tout ce qui arrive ne peut être perçu qu’à travers ce prisme déformant de la théorie du complot.
Qu’il y ait une machination américano-israélienne qui nuise aux intérêts arabe est un fait et il faut être aveugle pour ne pas s’en apercevoir. Ceci permet il pour autant de faire endosser à cette machination tous les échecs arabes ? Certainement pas.
Peut-on exonérer les dirigeants arabes, de Cherif Hussein à Arafat en passant par Abdennasser de leurs responsabilités de toutes ces catastrphes qu’a connues la région depuis près d’un siècle ?
Que la politique américaine au Moyen–Orient soit répugnante ne fait aucun doute.
Que l’administration Bush soit responsable des malheurs que connaît l'Irak depuis plus de quatre ans est certain. Ceci permet il de décharger Saddam Houssein de ses responsabilités ? Certainement pas.
Qu’un conflit entre Sunnites et Chiites puisse profiter selon certains à l’occupant américain et être par conséquent alimenté par celui–ci est plausible. Ceci décharge–t–il les dirigeants des deux communautés de leurs responsabilités ? Et puis, Sunnites et Chiites n’ont pas attendu que Georges Bush les dresse les uns contre les autres pour s’entre–tuer, ils le font depuis près de quatorze siècles.
Prenons nos responsabilités, avouons nos bêtises, cessons de pleurnicher et de porter sur les autres la responsabilité de nos échecs.

5 commentaires:

Téméraire V5.0 a dit…

Dans ce monde arabe il y a deux catégories un : pauvre citoyen pleurnichant qui crie au complot parce que justement il ne peut rien faire d'autre et un Responsable (président, Rais, Roi, Ministre .... Chef de police locale) qui détient le pouvoir et nous fait comprendre qu'il est là pour nous protéger et qu'on n'a pas à se pencher plus sur le sujet parce que c'est uniquement lui qui le maitrise et que ne comprenons rien au fait.

SWORDEDDINE a dit…

C'est tellement vrai ce que tu dis, que ça gênerait tout arabe digne de ce nom.
@témé : jolie classification, brève mais pas du tout réductrice.

Kanvan a dit…

Il est plus facile de jeter la faute sur l'autre que de se remettre en question et avoir mal partout.
Il faut beaucoup de courage, de lucidité et de maturité pour faire son auto-critique.
Tous les peuples et toutes les nations ont tendances, quand elles-en ont les moyens, à dominer les moins forts qu'eux, mais les faibles au lieu de corriger leurs faiblesses reprochent aux dominants de dominer...
C'est malheureux mais je vais utiliser un exemple sportif : quand on perd c'est tjrs la faute de l'arbitre et quand on ne peut pas s'en prendre à l'arbitre, c'est la faute de la pluie ; tous les joueurs entre dans une colère folle quand l'arbitre accorde un pénalty suite à une simulation d'un joueur de l'équipe adverse mais quand c'est leur propre coéquipier qui obtient un pénalty en trichant, ils jubilent et sont tous prêt à le tirer. Comme on dit "makhibek ya sana3ti..." C'est le cas de toutes les nations, de tous les peuples à un bémol près, comme l'a fait remarqué Fellag : "Quand une nation touche le fond elle remonte, nous on creuse, on creuse..."

TUNISIENDOCTOR a dit…

Non mon ami citizen, le citoyen du monde arabe ne doit pas réfléchir ni aux théories de complot ni aux autres théories, il y a ceux qui le gouvernent qui reflechissent qui analysent qui prennent les decisions ils sont plus aptes que lui.
Pkoi se casserais t il la tete ce simple citoyen arabe en ces différents théories , il doit la boucler fermer les yeux les oreilles la bouche et attendre les conséquences des décideurs comme les egyptiens avec Nasseur les syriens avec elassad les lybiens avec gaddafi les irakiens avec saddam.....

at'm a dit…

C'est marrant, tout le monde est d'avis que le pauvre citoyen n'y est pour rien! Or c'est ce citoyen, toi et moi qui sommes responsable de tous ces maux; c'est bien beau d'en être conscient mais faut il savoir que faire pour y remédier.