vendredi, août 03, 2007

يا سيِد الأسيادْ

Ceux qui ont dépassé la trentaine se souviennent certainement de cette chanson.
En cette période de l'année on célébrait les festivités de l'anniversaire du Zaïm à Monastir (et ailleurs). Tout le Pays vivait au rythme de cette date du 3 août qui était alors une journée chômée (et payée).
Je ne prétends pas ici dresser un quelconque bilan de l'oeuvre de celui qui fut le père de la Tunisie moderne. Ses succès ont été trop nombreux pour être résumés ici, sa vision stratégique des problèmes nationaux et internationaux, moyen orientaux en particulier s'est révélée quasiment prophétique.
Il a eu aussi ses échecs. Sa sortie de la scène a été complètement ratée.
Bourguiba était un despote éclairé. Mais avec l'âge, de plus en plus despote et de moins en moins éclairé. J'ai toujours apprécié cette belle formule de Bechir Ben Yahmed.
Je vous propose ici quelques photos en hommage à ce grand Monsieur.
Paix sur son âme.

10 commentaires:

AS... a dit…

tu as mis tous les photos
tu m'as brulé le quiz

CITIZEN a dit…

@ as... mes excuses, je ne savais pas.

TUNISIENDOCTOR a dit…

allah yar7mou malgrés tout y a bcp de positif dans son bilan

ahmed a dit…

"despote eclaire" super la formule!
sauf qu'elle etait valable du temps de la pensee politique de la fin du
18ieme et du debut du 19ieme.
un despote reste un despote( torture
1978,1984,libertes publiques...)
seyyib 3alik hal klam!!! c'est du
rechauffe made in tajammo3

zied a dit…

@ahmed
c juste.despote eclaires :catherine
de russie, frederic de prusse...
institutions,arts,industries...
@citizen
le titre de ton texte est je crois le nom d'une chanson a sa gloire.c tout 1 programme "sayyed" et "assyed".
je suis citoyen.ni "sayyed" ni
"massyoud"

Téméraire V5.0 a dit…

C'est aussi la folie des Grandeurs. Dommage que nous les Arabes, on ne sait pas faire passation de la chaise du trône, sauf par la mort et à son fils.

CITIZEN a dit…

@ Téméraire : Il est absolument vrai que la modestie n'était pas sa vertu principale. C'est l'exemple même du mégalomane. Mais contrairement aux autres arabes qui s'accrochent au pouvoir pour s'en servir lui il s'y accrochait pour servir. Il croyait cependant qu'il était le seul à pouvoir servir. La suite ne lui a pas donné raison, la Tunisie est parfateiemnt capable de continuer à tourner sans lui.

mataadi a dit…

C'était un tyran ni plus ni moins que les autres doublé d'un assasin au même titre que les autres dirigeants arabes .

Zaama les roumains se souviennent de ceoucesscu(chais pas comment ça s'écrit) qui était aussi leur père de la nation ?

Malla raha men manzrou la pire catastrophe qu'est connu l'a tunisie en réalité si vous le saviez .
Mais vous n'êtes pas assez mûres pour le comprendre et votre reférentiel est bien connu , c'est ce qui vous pousse à l'aduler de la sorte .

Hayy a dit…

Allah yara7mou..

Anonyme a dit…

الله يرحمو. إنسان من طينة العضماء. ونحنا نعيش في ضلوا و في خيروا. يلزمنا نحافظوا على الأمانة إلي خلاهالنا, و نقووها ب العمل و الإخلاص لهدا الوطن و نحلوا عينينا .