mardi, juillet 24, 2007

Quand le Sayyed nous ment.

Cheikh Hassan Nasrallah a déclaré dans une interview accordée récemment à la chaîne qatarie "Al Jazeera" que la Syrie était prête à "entrer en guerre contre Israël" lors du conflit de l'été dernier. Le Sayyed ajoute que Damas a envoyé, à travers des intermédiaires un avertissement au gouvernement israélien le mettant en garde contre tout mouvement de ses troupe qui se rapprocherait de la frontière syrienne.
Je suis incapable de dire si le Cheikh Nasrallah croit vraiment à ces allégations ou s'il nous a menti en connaissance de cause. Je ne peux m'empêcher cependant de considérer comme totalement infondées ces affirmations. Et pour cause ; l'armée israélienne se trouve à l'intérieur même des frontières syriennes depuis quarante ans. Réaction syrienne : pas un pétard. Le front israélo-syrien est calme malgré l'extrême importance du plateau du Golan. Qu'est ce qui pousserait dans ce cas Damas à entrer en guerre ? Y'aurait une menace plus grande que l'occupation d'une partie du pays ?

7 commentaires:

TUNISIENDOCTOR a dit…

je ne dirais pas que nasrallah nous ment mais je dirais qu'il c plutôt dupé par les syriens

Mataadi a dit…

Je sais que les syriens sont de sacré vicelards mais il est vrai que j'ai lu pas mal de choses allant dans ce sens . Ce que j'ai lu n'était pas du papier arabe ou iranien plutôt du neutre ou de l'américano sioniste . Le problème c'est que même s'il se tenait à carreau assad n'était pas épargné par les plans amaricanos-sioniste . Par conséquent il vaut mieux se battre en étant soutenu par plusieurs aujourd'hui que d'attendre demain comme sadam . Cette possibilité de voir les syriens déclencher une guerre dangereuse pouvait donc être envisagée .

AS... a dit…

pourquoi tu es toujours contre nasrallah ?
il a reussi que personne n'a pu reussir: battre l'armée israelienne .
Il a le droit de dire ce qu'il veut et a toi de croire ou ne pas croire cher citizen

Téméraire V5.0 a dit…

Dans une guerre, on ne dit pas tout et parfois on ment pour berner l'ennemi.

Téméraire V5.0 a dit…

Personne n'a jamais démontré que Nasrallah avait menti et même les Israéliens tiennent les paroles de Nasrallah pour de l'argent comptant.

Dans une guerre, on ne dit pas tout et parfois on ment pour berner l'ennemi, sans pour autant oublier les jeux de mots.

AS... a dit…

je suis d'accord avec toi téméraire

CITIZEN a dit…

@ Téméraire et As.. : Même s'il porte un turban noir et se fait appeler Sayyed (Descendant du Prophète SAWS selon la doctrine Chiite Duodécimaine), Cheikh Nasrallah est un homme politique et à ce titre à le droit de mentir, le mensonge étant une arme politique.
Les paroles prononcées sur Al Jazeera étaient destinées à qui ?
Aux autorités israéliennes? Certainement pas. Elles sont mieux renseignées que quiconque sur les intentions syriennes.
Au public Israélien ? Peut être.
Au public arabe comme cela me semble probable ? C'est dans ce dernier cas que les paroles du Sayyed ne sont autres qu'un mensonge caractérisé.