jeudi, février 28, 2008

Le vendredi, la prière aura lieu à l'église.

Je sais que je risque d'avoir l'air de nager à contre-courant en ces temps conflictuels où les esprits son surchauffés par ces affaires de caricatures et autres déclarations intempestives mais qu'importe.

La nouvelle date de près de deux ans mais comme je viens de la découvrir, j'ai voulu la partager avec ceux d'entre vous qui n'ont pas eu l'occasion d'en être informés.

C'est l'histoire d'une église à Paderno di Ponzano Veneto (Trévise, Italie) dont le Curé, Don Aldo Danieli à décidé de convertir certains locaux en mosquée chaque vendredi à l'occasion de la prière hebdomadaire musulmane.
Ainsi, chaque vendredi, environ 200 musulmans affluent de différentes régions pour prier dans les locaux de l'église. A la fin du Ramadan et à l'occasion de la fête d'El Idha, ce chiffre monte à 1000-1200.
"Il n'ya pas de dialogue si vous fermez les portes" dit le Curé qui ajoute "préférer les musulmans qui prient aux chrétiens qui blasphèment".

Cette affaire m'a suggéré deux question à l'adresse de nos savants de la loi Musulmane :

  1. Que pensent-ils de la décision de Don Aldo Danieli ?
  2. Est-ce qu'ils seraient prêts à suivre l'exemple à leur tour et à convertir périodiquement une partie d'une mosquée pour que les membres d'une communauté chrétienne ou juive viennent y prier ?

Source.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

si ca ne te gene pas que certains viennent dans la mosquée proclamer que dieu s'accroupi pour faire caca ya pas de probleme !

muslim a dit…

J'ai déjà fait mes prières dans un abbaye qui a eu une très grande influence sur les croisades par exemple .

Ce prêtre a parfaitement raison et ce n'est pas le seul chrétien qui pensent ainsi et il est normal qu'il préfèrent être entouré de musulman plein de dévotion en sachant que ces muslmans reconnaissent tous les prophètes et les livres venus avant eux. Ce prêtre est tout simplement bien informé de l'islam et comme c'est la religion qui vient clore le chapitre de la révelation, je ne vois pas pourqu'elle raison cela devrait lui poser problème.

Le jour ou nos mosquées seront aussi vides que les églises, je ne verrais aucun inconvéniants à ce qu'elles servent à l'adoration exclusive de Dieu . Mais pour le moment ce n'est pas le cas et chaque vendredi, il faut se frayer un chemin pour pouvoir prier et écouter le prêche de l'imam .Nous avons des églises en tunisie, il y en qui sont visités et qui servent à ceux qui veulent exprimer leur dévotions mais il y en a qui sont complètement abandonnés faute de fidèles . Je n'ai jamais vu personne s'opposer à ce que des gens du livre prient à leur manière et cela s'est toujours passé comme ça chez nous . Tu devrais te renseigner un peu sur l'histoire des minorités religieuse en terre d'islam et si nous les avions maltraités, il n'y aurait pas autant de chrétiens dans les pays du proche et moyen-orient .
Par contre tu remarqueras que malgré 8 siècles de pérsence en espagne et quelques fois dans le sud de la france et en sicile, il ne reste plus personne de musulman . Quand pense tu ? Nous sommes si mauvais que ça, ou tu veux nous faire croire le contraire ? C'est bien là votre problème à vous autres, c'est que vous ignorez l'histoire et vous croyez capable de nous donner des leçons en nous citant des exemples et en ignorants le comportament parfaitement tolérant de vos ancêtres .

muslim a dit…

Je pense que l'anonyme voulait dire que Issa as était un humain et qu'il mangeait de la nourriture mais bon cela aurait pu être dis d'une autre manière .

Anonyme a dit…

j'ai fait exprés de vulgariser les besoins humains car la défecation et la naissance ont été toujours cités comme des actes les plus rabaissantes que peut subir un etre humain malgrés lui et un dieu ne peut pas etre traité de la sorte. j'aurais trés bien pu citer la nourriture ou le sommeil mais j'ai voulu pointer du doigt la gravité de la déviation des "autres religions" et m'interroger sur la "tolérance" de certains .

Anonyme a dit…

Un ami a mon père qui habite en suisse m'a raconté la même chose. Dans leur ville, la mairie leur prête l'église le temps de la prière, faute de mosquée.
J'avais été très surprise, agréablement bien sur.